16. mars, 2018

Les conseils de Tante Michèle

Tante Michèle, votre conseillère-santé.

 

Aujourd’hui, votre conseillère-santé souhaite attirer votre attention sur un organe essentiel.

Trop souvent, notre très vieux véhicule a été conduit par un conducteur seul dans l’habitacle ; vous voyez ci-contre le résultat sur un véhicule à conduite à droite :

 

A force d’être sollicité d’un côté, le gauche pour les véhicules continentaux ou le droit pour les véhicules anglo-saxons, la voiture finit par pencher du côté du conducteur. Les amortisseurs sont fatigués de ce côté ! Notez accessoirement que cette situation est avantageuse lorsque vous passerez à flanc de coteau mais vous devrez revenir en marche arrière alors.

Les amortisseurs  souffrent donc en usage ordinaire et votre conseillère-santé vous suggère dorénavant d’emmener monsieur le curé, la bonne ou une avenante auto-stoppeuse pour rétablir l’équilibre.

            Un problème équivalent se pose lorsque vous montez une côte :

 

Les amortisseurs arrière sont comprimés à outrance et donc, il convient de vous arrêter au milieu de cette côte pour faire demi-tour et terminer la montée en marche arrière. Les amortisseurs arrière seront ainsi en extension comme vous le voyez sur la photo ci-contre.