Jean-Marc et Christel

Présentation des membres du mois de janvier/février 2017

Après un stand bye de quelques mois, nous retrouvons la rubrique membre du mois afin de vous présenter un membre du Tacot Club quelque peu musclé à tout point de vue et sa charmante épouse. 

Voici le reportage effectué sur notre ami Jean-Marc alias « Spiderman » lors du dernier Rallye des 4 jours « Doulce France » en mai dernier.

TCM : Salut Christel, salut Spiderman, nous sommes en fin de 4 jours et souhaiterais vous interviewer.

Jean-Marc : Super, c’est une rubrique que j’aime bien lire quand je suis en déplacement et c’est toujours marrant de connaître les anciennes anecdotes du Club.

TCM : Eh bien commençons ; pouvez-vous me dire quelles professions vous exercez tous les deux ?

Christel :  Nous avons deux enfants et je travaille dans le secteur de l’imprimerie.

Spiderman : Moi, je travaille dans le transport et suis toute la semaine sur les routes.

TCM : Comment êtes-vous rentrés dans le Tacot Club et depuis quand ?

Christel : Nous sommes entrés par hasard dans le club il y a environ 7 ans.  Pour tout vous dire, on avait entendu parler du Tacot Club et avons profité d’une réunion pour découvrir le Club sans savoir à quoi nous attendre.  Nous avions des inquiétudes : « serions-nous bien acceptés avec notre voiture ? »  Et finalement nous avons eu un super accueil de la part du Président et des autres membres.

TCM : Par hasard ?

Jean-Marc : Tout vient du super beau cadeau offert par ma femme ….

TCM : Ta Mustang de 1967….

Spiderman : Oui effectivement et comme nous n’étions dans aucun club, nous avons fait le premier pas afin d’assister à une réunion du club.  Nous nous sommes très vite rendus compte qu’en faire partie c’était un but de sortie pour se balader en voiture ancienne.

TCM : Il y a une petite histoire sur ton cadeau, Jean-Marc explique nous ça ?

Spiderman : Et bien Christel et moi avions fait un deal ; Christel m’a dit un jour : « si tu vends ton Audi et que tu m’achètes une Golf à la place alors tu pourras te faire plaisir en achetant non pas des miniatures mais une oldtimer».  Je me suis donc intéressé et avons été voir en premier lieu une Porsche 911, qui finalement n’était pas top.  Le même jour, nous avons pris la route de Westerlo où un spécialiste de voitures US vendait une Mustang.  Quand je l’ai vu, j’ai eu un coup de cœur mais j’avais peur qu’elle ne rentrerait pas dans notre budget.  Finalement Christel m’a fait la surprise de me l’offrir avant mes 50 ans.

TCM : Tu as craqué pour un magnifique Muscle Car avec son puissant moteur ! Tu es un passionné apparemment, parles-nous en de cette passion ? Comment est-elle venue ?  De tes parents ?

Spiderman : Ma mustang est de 1967 avec son V8 qui ronronne super bien et cette passion ne vient pas de mes parents.  En fait, depuis l’âge de 5 ans je collectionne les miniatures… j’en ai +/- 1500 à ce jour.  A chaque bourse, je profite pour agrandir ma collection.  De plus je lisais beaucoup de magazines avec un intérêt tourné vers les américaines d’où la Mustang. Un muscle car qui va bien avec la personnalité du routier que je suis.  Cette passion je la partage avec ma famille où l’on se balade avec le Tacot Club, ce qui ne serait pas possible en moto par exemple.

TCM : Christel, il roule déjà beaucoup en semaine et il prend encore du plaisir à rouler le week-end ?

Christel : il fait chaque année +/- 10.000 kms en moyenne et cela sur +/- 8 mois.

TCM : Tu es un gros rouleur car cela ne correspond pas vraiment aux autres membres du Club en terme de km.

Spiderman : J’aime bien rouler car cela me détend, alors dès que le week-end arrive je vais chercher ma voiture au garage et j’en profite.  J’ai déjà fait +/- 70.000 kms depuis son achat et n’ai eu aucun souci.  C’est vrai que l’on est pas à l’abri d’une panne mais je la fais entretenir par un spécialiste car je n’ai pas le temps de le faire.  Je préfère me balader…

TCM : Passons aux anecdotes, j’espère que vous en avez sous le coude…

Spiderman : Il y 3 ans aux 4 jours à Fécamp, le Président qui en était l’organisateur nous a demandé si nous pouvions dormir avec Titi et Cricri car il avait un problème de dernière minute d’organisation au niveau des chambres, on a accepté et me suis retrouvé avec les 2 Christel, la mienne et celle de Titi dans la même chambre, un de mes fantasmes en fait… (rire…)

Christel : Son fantasme, il faut le dire vite car en réalité, il n’a pas osé bouger.  Cricri et moi l’avons mis en caleçon sur le balcon et curieusement il a été directement calmé.  Par contre le lendemain lorsque Titi est arrivé (à cause de son travail), nous avons eu beaucoup de plaisir car ces 2 grands enfants n’ont pas été sages nous empêchant de dormir, ce n’est pas ce que vous pensez…. Il y a eu beaucoup d’ambiance (rire…).

TCM : Si je me souviens bien, lors de cette sortie on faisait la fermeture du bar et on prenait un bon bol d’air frais à la plage avant d’aller dormir, n’est-ce pas Jean-Marc ?

Spiderman : C’est ça on y allait avec Geert, la mer était déchaînée et vers +/- 2h du matin chaque soir on devait remonter les marches du vieil escalier de l’hôtel qui grinçait de partout.  Nous étions dans le noir et devions monter jusqu’au 3ème étage…… on vous passe les détails, ...les Chut…les rigolades etc… encore désolé pour les amis des autres étages.

TMC : Et toi christel ?

Christel : On avait pris la décision d’organiser le Rallye de la femme et nous ne trouvions pas d’endroit pour se rassembler ; lors de la St-Eloi qui fût bien arrosée, l’idée a germée de l’organiser tout simplement dans le jardin familial tout en sachant que ce ne serait pas une mince affaire. Une semaine avant cette sortie j’ai cassé mon orteil qui m’a tracassé pour cette organisation qui finalement s’est passée à merveille grâce à l’entraide du Club qui permit à mon jardin de revenir à son état normal en fin de journée. 

Spiderman : A refaire, j’ai ma petite idée….

TCM : Pour revenir sur Fécamp, tu ne souviens pas de l’épisode de la station-service ? Tu peux nous raconter cela ?

Spiderman : Ah oui, quand on a joué les grandes folles … arrivé à la station essence, j’ai laissé le volant de ma Mustang à Titi qui n’avait pas pris sa voiture, il venait de nous rejoindre à cause de son travail et là il me prit l’idée de déguiser en femme avec un châle.

TCM : Je témoigne… tout le monde dans le coin se retournait sur toi… une folle en train de faire le plein mais continue…

Spiderman : En fait on nous a pris pour 2 tarlouzes et en plus avec le bruit de la Mustang dans les rues de la Fécamp, tout le monde se retournait avec étonnement en nous voyant habillés comme cela.  Au passage Titi en a profité pour donner des grands coups d’accélérateur afin de faire du plus bruit et puis tout compte fait il s’en foutait car ça n’était pas son essence…. (rire…)

Christel : Moi je veux revenir aussi sur ce 4 jours également où nous étions un groupe de 4 voitures à se suivre pendant un moment et soudain notre ami Piloutche s’arrêta en pleine campagne…. Tout le monde se demandait pourquoi ? Était-il en panne ? Et bien non, il commença avec sa douce voix que tout le monde connaît à faire un drôle de bruit le long d’une clôture et avec étonnement un troupeau de vaches au loin est  venu à sa rencontre…. Depuis lors quand on le voit on imite les vaches en souvenir de ce moment particulier….

TCM : Et le Club, vous en pensez quoi ?

Spiderman : Grâce au Club j’ai connu des gens que j’estime, il faut souligner l’entente entre les francophones et les néerlandophones.  On y trouve tout âge et des véhicules de toutes sortes.  Quand je suis arrivé au Club, j’ai trouvé un groupe d’amis avec qui on peut parler de tout et de rien, tout le monde t’écoute.  J’espère que cela restera ainsi sans trop grandir quand même afin de  garder l’esprit d’amitié et de cohésion.

Christel : on s’est trouvé une bande de copains, avec des gens comme Titi qui a la main sur le cœur.

Spiderman : Et un président qui a le soleil dans le cœur.

TCM : En te connaissant, je sais que ce ne sont pas des éloges pour fayoter…. Un dernier mot Jean-Marc ?

Spiderman : Mon but c’est d’organiser pour faire vivre le Club et de garder l’amitié et une cohésion avec tous les membres, anciens, nouveaux, francophones et néerlandophones car cela doit rester comme cela sans trop grandir.

TCM : Je pense que c’est une belle phrase car sans organisation, pas de sorties et pas d’amusement…

Spiderman : En parlant de phrase, ma préférée : « Que votre route soit bonne ».

TCM : Dernière petite chose, tu n’aimes pas les tomates ?

Spiderman : Non vraiment pas…

(cliquez sur le lien suivant pour écouter une petite musique spécialement pour lui)

 https://youtu.be/TkrmZXGLH2g

Tcm : Merci à vous deux pour cet instant et vous souhaite une bonne fin de séjour.

Christel et Jean-Marc : Merci à toi aussi.

(intervieuw au Rallye des 4 jours 2016 – mai 2016)

Serge et Marie-Jeanne

Présentation des membres du mois d’avril 2016 

(interview au Rallye de  Dégommage du 20/03/16)

 

TCM : Bonjour Marie-Jeanne, Bonjour Serge, Je pense que vous avez passé une bonne journée lors du Rallye de Dégommage ?

Serge : Oui, c’était super.

Marie-Jeanne : Le restaurant était excellent, on a passé un bon moment entre amis.

Serge : Et en plus la voiture a bien roulé.

TCM : Pourriez-nous dire ce que vous faisiez dans la vie de tous les jours avant d’être retraités ?

Serge : J’ai été peintre en bâtiment pendant une dizaine d’année avant de devenir chauffeur routier pendant une trentaine d’année.

Marie-Jeanne : J’étais femme au foyer afin de m’occuper de nos 3 enfants dont Fred. (DJ Fred du Tacot Club)

TCM : Comment s’est fait votre arrivée dans la grande famille du Tacot Club et depuis quand ?

Serge : Nous avons connu le Tacot Club grâce à notre fils « Fred » qui était ami avec David, le fils de Joël de la Maison du pneu.  Fred s’était inscrit depuis ses 18 ans et à notre tour, nous nous sommes inscrits en tant que membres sympathisants car nous n’avions pas de voiture à l’époque.

Marie-Jeanne : C’était au début des années ’90, on ne faisait pas de rallyes mais on participait quand même au banquet de la St-Eloi.

TCM : Et comment t’est venu la passion des anciennes ?

Serge : Avec mon métier, j’avais l’occasion de ramener des pièces de Traction de chez RENEL pour Joël (Maison du Pneu) et c’est comme ça que je me suis intéressé aux voitures anciennes et au Tacot Club.

TCM : Mais maintenant tu as une voiture et tu fais des Rallyes ?

Serge : Oui, cela fait 6 ans que je possède une Peugeot 203 de 1954.

TCM : Pourquoi tu as mis tant de temps à franchir le pas ?

Serge : Je travaillais le dimanche et donc cela n’était pas possible de participer aux sorties mais j’avais dit que le jour où je serais en pension j’en achèterais une…

TCM : Je comprends mieux.  Un petit mot quand même sur ta voiture ?

Serge : Quand nous étions jeunes, on roulait souvent avec la Peugeot 203 de mon grand-père (voir photo ci-dessous) et j’étais attiré pour en avoir une à nouveau.  Joël qui avait en une, me l’a proposée avant son décès et j’ai fini par l’acheter. 

Marie-Jeanne : Je voulais une voiture fiable, roulante et en bon état et quand l’opportunité de l’acheter est arrivée, j’ai donné le feu vert et depuis on a la chance de faire beaucoup de sorties (les 4 jours chaque année, 2 x l’Angleterre, …)

Serge : on a déjà fait 8.000 kms avec cette voiture et on vient de la restaurer pendant l’entre saison (nouvelle peinture, nouveaux joints, etc... – cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder au petit reportage)

Cliquez ici : https://plus.google.com/116570392476307786320/posts/GooFZJoPhxo

TCM : Tu ouvres souvent le capot de ta voiture sur la route pendant les sorties mais tu n’es finalement jamais en panne ?

Serge : hihihi, c’est vrai mais chaque fois que je l’ouvre c’est pour des bricoles… D’ailleurs, lors de la dernière sortie, suite à la restauration j’avais un faux contact sur le contacteur de pression d’huile mais effectivement je rentre toujours avec elle. D’ailleurs, l’an dernier nous avons fait une petite virée dans la région de Chimay et là aussi j’ai eu un faux contact dans le tableau de bord.  Elle s’arrêtait et finissait toujours par repartir.  Il faut dire que l’on peut compter sur des copains comme TITI (Thierry Vandepeute) toujours de bon vouloir et parfois même trop car il démonte, il démonte et démonte tout… (éclat de rire) mais on s’amuse bien.

TCM : on arrive aux fameuses anecdotes lors des rallyes, … alors ?

Serge : Bien avant d’avoir ma propre voiture, Joël qui organisait le rallye du muguet avec Léon Pinpon m’avait proposé d’y participer en me prêtant sa Ford Vedette coupée des années ’50, chose que j’ai accepté avec grand plaisir. La veille, j’avais un mariage et j’ai été empoisonné après avoir mangé des toasts car le lendemain lors du rallye ma langue s’est mise à gonfler de plus en plus tout au long de la journée. En plus ce jour-là il faisait très chaud et j’étais couvert de plaques avec des boutons partout, on aurait dit « un peau rouge ».  Pour un premier rallye, j’ai été gâté !!! Je m’en souviendrais toujours.

TCM : On voit souvent que tu sors souvent ta vieille carte Michelin, tu n’as pas de GPS (rire…)

Serge : Il m’arrive de la consulter pour me repérer.  Effectivement elle est pleine de trous.

Marie-Jeanne : On court jamais, on est souvent les derniers arrivés mais le principal c’est qu’il ne râle jamais.  

 Serge : On apprécie la balade et on a toujours autant de plaisir.

TCM : Autre chose ?

Serge : En Angleterre, c’est compliqué de rouler quand on n’a pas l’habitude et quand on est perdu, demander la route en français à des anglais (rire) c’est encore plus compliqué mais on a quand même bien rigolé.

Marie-Jeanne : Ils ont dû nous prendre pour des Zozo mais Serge a retrouvé le bon chemin.

Serge : Nous n’étions pas les seuls à être perdu, Francis et Cathy, Léon et Raymonde, tout le monde y est passé et en plus avec ces fameux rond points qu’il faut prendre à l’envers.

TCM : Et toi Marie-Jeanne, rien ne te vient à l’idée ?

Marie-Jeanne : Ah si, avec Nathalie ma belle-fille nous étions contentes de participer à notre premier « 4 jours » dans la somme et malheureusement avant de partir j’ai eu une sciatique qui m’a empêché d’y participer.  Nathalie était déçue tout autant que nous mais ce n’était pas possible. A cette occasion, j’ai eu une surprise qui m’a fait vraiment plaisir, à savoir que les participants au rallye ont fait une petite carte avec leurs signatures à mon attention en me souhaitant un prompt rétablissement.  Du coup, j’ai pleuré 2 fois, pour ne pas avoir participé et l’autre pour la carte.

TCM : Décidément la sciatique, l’intoxication…. Une bien belle anecdote. Passons à la dernière question sur le Club, qu’en pensez-vous ?

Marie-Jeanne : on attend avec impatience le calendrier de début de saison afin de pointer les sorties possibles car c’est toujours l’occasion de rencontrer des gens sympathiques.

Serge : Tous les rallyes sont très chouettes, l’ambiance est bonne et pour des pensionnés comme nous c’est un but de sortie, on bouge et on a l’occasion d’aller manger un bout en groupe.

Marie-Jeanne : On boit un bon coup et on rigole bien finalement.

TCM : Merci à vous deux pour cette petite entrevue et vous souhaite une bonne saison et encore de nombreuses sorties.

Serge et Marie-Jeanne : Merci aussi et à bientôt.